Homme varices

Contrairement aux idées reçues, les hommes aussi ont des varices.

Les hommes et les varices

En France, 20 à 35% de la population générale est porteuse de varices des membres inférieurs (HAS), c’est-à-dire que plus de 20 millions de français sont actuellement concernés par cette pathologie. Loin d’être épargnés, les hommes seraient atteints dans au moins un tiers des cas comparés aux femmes, voire 50% des cas pour les stades avancés, selon certaines études.

varices hommes

Les varices sont-elles différentes chez l'homme ?

Comme chez la femme, le facteur héréditaire joue un rôle important chez l'homme, et il est possible de voir des varices apparaitre dès l’adolescence.
Pour le sexe masculin, l’évolution des varices est épargnée par l’influence hormonale, et bien sûr par celle des grossesses, mais on note certains facteurs favorisants et aggravants identiques à ceux retrouvés chez la femme, tels que les conditions de travail (piétinement prolongé, service de bar et de restauration, vente en magasin, coiffure, …).
Les hommes souffriraient de la même façon que les femmes de lourdeurs, sensations de gonflement, douleurs, mais consultent plus tardivement.
La consultation retardée chez l’homme est une constatation observée dans de nombreux domaines médicaux, mais pour les varices, il est probable que les femmes consultent plus rapidement également en raison de préoccupations esthétiques et de pressions ou influences socio-culturelles auxquelles ne sont pas soumis les hommes.
De plus, les stades peu évolués avec télangiectasies (varicosités) sont sans doute moins présents chez l’homme, ou moins visibles ou exposés (peau épaisse, pilosité, port de pantalons…).
Quelles qu’en soient les raisons, globalement ce retard de l’homme à consulter a pour conséquence une prise en charge également retardée et à un stade plus avancé de la maladie variqueuse.

Traitement des varices chez l'homme

Dans toutes circonstances, le traitement des varices doit être précédé d'un état des lieux, fait par un médecin vasculaire. Ce dernier établira, par un examen clinique et un examen écho-Doppler veineux l'importance de la maladie variqueuse, ainsi que les risques et le potentiel évolutif de celle-ci.

Si nécessaire, une prise en charge est proposée, avec différentes options le cas échéant.
Il est en effet possible d’avoir recours à différents types de traitements, qui peuvent parfois être associés :

En résumé, les varices chez l’homme existent et ont une fréquence proche de celle retrouvée chez la femme. Elles sont souvent diagnostiquées à un stade plus avancé car l’homme consulte trop tardivement. S’agissant d’une maladie chronique et évolutive, les risques d’aggravation et de complications des varices augmentent avec l’âge. Les complications sévères sont identiques à celles retrouvées chez la femme : thrombose veineuse profonde ou superficielle (phlébite) et ulcère de jambe.

 

Références :

Etude épidémiologique "Bonn Vein Study"

Occlusion de grande veine saphène par Radiofréquence par voie veineuse transcutanée. Service évaluation des actes professionnels. Rapport de la Haute Autorité de Santé (HAS), avril 2008 ; http://www.has-sante.fr