L’échographie est un examen non invasif, indolore qui permet, grâce aux ultrasons, de visualiser des images d’organes, de tissus et de vaisseaux dans toutes les parties du corps.Echo-Doppler-Veineux-Couleur

L’écho-Doppler, en plus de l’échographie, possède un module appelé Doppler permettant d’évaluer la vitesse des flux sanguins et le sens de circulation du sang dans les vaisseaux. Avec le module "Doppler couleur", les flux apparaissent colorés, en rouge ou en bleu selon leur sens de circulation.
L'écho-Doppler est un appareil adapté et dédié aussi bien à l’étude des artères qu’à celle des veines.
S’agissant d’ultrasons, il n’y a ni rayons X, ni irradiation.
Il est nécessaire d’appliquer sur la peau un gel d’échographie à base d’eau, afin d’assurer une bonne transmission des ultrasons depuis la sonde d’échographie vers les tissus ou vaisseaux à explorer.

À quoi sert l'écho-Doppler veineux ?

Echographe-echographie-veineuse
L’écho-Doppler est l’examen de base permettant l’exploration du réseau veineux. Il est indispensable avant tout traitement de varices, mais il est aussi parfois pratiqué en urgence en cas de suspicion de thrombose veineuse ou « phlébite » (obstruction de veines par un caillot).
L'écho-Doppler veineux permet en temps réel de visualiser les veines ainsi que les flux sanguins qui les parcourent. Il se pratique essentiellement aux membres inférieurs, sur les trajets veineux des mollets, des cuisses et de l’aine, en remontant parfois même jusqu’à l’abdomen (pour explorer les veines iliaques et la veine cave inférieure).
Plus rarement, ce sont les veines du membre supérieur qui sont explorées, par exemple en cas de suspicion de thrombose veineuse du bras.

Combien de temps dure l'examen écho-Doppler ?

15 minutes à 30 minutes en moyenne.

Dans quel délai les résultats vous seront-ils communiqués ?

Une fois l'examen terminé, le médecin vous en exposera le plus souvent les principaux résultats. Ces résultats seront toujours confrontés à l’examen médical clinique (données de l’interrogatoire, des antécédents pathologiques personnels et parentaux, de la palpation, de l’inspection et de l’auscultation).

L’écho-Doppler veineux : recherche de thrombose veineuse (« phlébite »).

En pratique, comment s'effectue l'écho-Doppler veineux pour la recherche d'une thrombose veineuse ?

Le patient est allongé, puis éventuellement assis jambes pendantes. Les veines de chaque jambe sont explorées une à une avec la sonde d'écho-Doppler. Le médecin effectue des compressions avec la sonde le long du trajet des veines pour vérifier leur perméabilité.

Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

Ne pas appliquer de crème ou pommade sur les jambes le jour de l’examen.

Quelles sont les informations apportées par l'écho-Doppler veineux lors de la recherche de thrombose veineuse ?Echo-Doppler-Thrombose-Veineuse

Cet examen écho-Doppler permet de détecter les thromboses veineuses profondes ou superficielles (« phlébites»), c'est-à-dire les obstructions de veines par un caillot. Les caillots veineux, s’ils migrent, peuvent aller obstruer les artères pulmonaires : c’est l’embolie pulmonaire, dont la manifestation la plus courante est une douleur thoracique ou un essoufflement brutal. L’examen écho-Doppler précise la localisation et l’étendue des thromboses veineuses.

L’écho-Doppler veineux : bilan de varices.

En pratique, comment s'effectue l'écho-Doppler veineux pour un bilan de varices ?

Echo-Doppler-Veineux-Saphene
Le patient est installé debout, en hauteur sur un tabouret de phlébologie, face au médecin puis dos au médecin. Cet examen permet d'explorer le réseau veineux superficiel et de faire le bilan des varices.
Les varices sont des veines dilatées dont les valvules (petits clapets) ne fonctionnent plus, et, en position debout, le sang reflue vers le bas de la jambe au lieu de remonter vers le cœur.
Pour tester le fonctionnement des veines, le médecin réalise donc des manœuvres de « chasse » sanguine en faisant des compressions manuelles sur les muscles ou le long des veines superficielles, ceci afin d’étudier les sens de flux. Il peut aussi parfois demander au patient de tousser ou de pousser (manœuvre de Valsalva).

Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

Ne pas appliquer de crème ou pommade sur les jambes le jour de l’examen. L’examen se pratiquant debout, il faut avertir le médecin si vous êtes sujet aux vertiges ou aux malaises.

Quelles sont les informations apportées par l'écho-Doppler veineux pour un bilan de varices ?

Cet examen écho-Doppler permet de détecter les varices, d’étudier leur diamètre, leur trajet, leur alimentation et leur drainage. Le phlébologue/médecin vasculaire pratiquera souvent une « cartographie », schéma sur support papier ou informatique représentant votre réseau veineux superficiel.
En fonction des résultats de l’écho-Doppler, le phlébologue/médecin vasculaire vous apportera des conseils de prévention, d’hygiène de vie et de suivi, et, le cas échéant, vous proposera le(s) traitement(s) le(s) mieux adapté(s) à votre état : veinotoniques/phlébotropes, bas de compression, sclérothérapie (injection de produit sclérosant dans la varice), traitement thermique endoveineux (laser ou radiofréquence) ou encore chirurgie.

L'écho-Doppler est également impérativement utilisé lors des traitements endoveineux thermiques eux-mêmes, et lors de la sclérothérapie échoguidée. Il permet ainsi d'assurer une précision et une sécurité maximales de ces gestes.

 

Références :

MaCirculation.com 2011 : EchoDoppler veineux des membres