Congrès SFP décembre 2014

Compression : traitement et prévention des ulcères veineux

F.A. ALLAERT

Centre d’investigation Clinique Cen expérimental et chaire d’évaluation des allégations de santé
21000 Dijon

L’état de l’art dans ce domaine est aujourd’hui représenté par les deux revues Cochrane qui ont
été publiées au cours des deux dernières années et qui ont rassemblé sur des critères scientifiques
rigoureux l’ensemble des essais cliniques conduits dans le domaine de la compression et des ulcères
veineux, et répondant aux normes de qualité et aux bonnes pratiques cliniques. La première de ces
deux revues parues en 2012 s’intitule « Compression for venous leg ulcers » et plus récemment la
seconde concernant la récurrence des ulcères vient d’être publiée en 2014 sous le titre « Compression
for preventing recurrence of venous ulcers ».

Les données de la première revue portent sur quarante-huit essais cliniques randomisés (ECR)
reportant 59 comparaisons et portant sur 4321 participants au total. La plupart de ces ECR étaient
malheureusement de petite taille, et comportaient une méthodologie peu claire et/ou un risque de biais.
Les conclusions des auteurs de cette revue indiquent cependant :
– que la compression augmente les taux de guérison de l’ulcère et la rapidité de cicatrisation par rapport
à l’absence de compression et huit EC s’inscrivent en faveur de cette conclusion.
– que les compressions multicouches sont plus efficaces que les systèmes monocouches ;
– que les systèmes multicouches contenant une bande élastique apparaissent plus efficaces que ceux
composés uniquement de structure inélastique ;
– que les patients traités par des systèmes à 4 couches ou par des bas de forte classe de compression
cicatrisent mieux que ceux traités par des bandes à allongement court ;
– que d’autres études sont nécessaires pour établir d’éventuelles différences entre des bas de
compression élastique exerçant de fortes compressions et des systèmes de compression à 4 couches.

La revue Cochrane sur la prévention de la récurrence n’a retrouvé que 4 articles répondant aux
critères de sélection requis. Les auteurs concluent :
– qu’un essai clinique montre que le port de bas de compression réduit le taux de récurrence des ulcères
par rapport à l’absence de port de compression élastique ;
– qu’un essai clinique montre que le taux de récurrence à trois ans est moins élevé avec des compressions
fortes qu’avec des compressions moyennes, mais qu’un autre essai clinique ne trouve pas de différence
à 5 ans.

Conclusion : les données de la littérature sont relativement pauvres, mais attestent de l’intérêt de la
compression élastique exerçant de fortes pressions sous forme de bandes et/ou de bas dans le traitement
de l’ulcère veineux et sa prévention. Des études conduites selon des méthodologies plus optimales et
sur des effectifs plus importants restent encore nécessaires pour lever tout doute dans ce domaine et
asseoir définitivement le remboursement de ces produits.

Allaert-Compression-traitement-et-prévention-des-ulcères-veineux