Congrès SFP décembre 2014

L’anesthésie locale tumescente dans le traitement chirurgical des varices

S. CHASTANET
P. PITTALUGA

Riviera Vein Institut, Monaco
Mots clés : anesthésie locale, varices

Introduction
L’anesthésie locale tumescente bicarbonatée (ALTB) est basée sur le principe de très haute dilution
(0.03%) de lidocaine 1% dans du bicarbonate isotonique pur.
Cette étude rapporte l’intérêt de l’ALTB pour la douleur, le saignement et la qualité de vie dans le
traitement chirurgical des varices des membres inférieurs (MI), quelque soit le type de traitement
chirurgical.

Méthode
Etude prospective de tous les MI traités chirurgicalement pour des varices sous ALTB de février à juin
2006. La douleur a été étudiée par une échelle visuelle analogique en peropératoire et à J8, les surfaces
d’ecchymose et d’hématome ont été évaluées sur un calque à J8 et la qualité de vie (QdV) a été
mesurée par un questionnaire SF12 à J8 et à J30.
Résultats
Un total de 160 MI a été opérés chez 156 patients (122 femmes et 34 hommes) âgés de 21 à 85 ans
(moy 51.5 ans) dont la répartition selon la classe CEAP était la suivante : CO-C1 0%, C2 83.75%, C3
3.75% and C4-C6 11.25%. Il s’agissait d’une récidive variqueuse dans 16.2% des cas. Pour 70% des
MI, il existait des symptômes préopératoires. Il a été pratiqué un stripping de la veine saphène dans
12.5% des cas et des phlébectomies isolées dans 87.5% des cas. L’ALTB était isolée dans 28.7%
des cas et associée à une légère diazanalgézie parentérale dans 71.2% des cas. Le nombre moyen
de phlébectomies réalisées était de 29.7, avec un temps moyen d’intervention de 53.3 min. Le volume
moyen d’ALTB utilisée était de 425 ml, soit un volume moyen de 12.75 ml de lidocaine 1% adrénalinée.
Aucune complication postopératoire n’a été constatée. Le score moyen de douleur était respectivement
de 1.52 et 1.12 en peropératoire et à J8 (NS). La surface moyenne des ecchymoses et des hématomes
mesurés était respectivement de 10.1 cm2 et 5.1 cm2. Il n’y avait aucune ecchymose et aucun hématome
dans respectivement dans 29.4% et 78.8% des cas. Les scores de QdV n’étaient pas signifi cativement
différents à J8 et à J30.
L’existence d’un surpoids, la réalisation d’un stripping, l’association d’une diazanalgésie et la prescription
d’HBPM postopératoire augmentaient signifi cativement la survenue et la surface des ecchymoses. Le
score de douleur n’était pas corrélé à la surface des ecchymoses.
Conclusion
L’ALTB permet un traitement chirurgical étendu de tous les types de varices avec des doses très faibles
d’anesthésique local, en réduisant au minimum la douleur per et postopératoire, avec la présence
d’ecchymoses et d’hématomes très limités et une préservation de la qualité de vie postopératoire.

Chastanet-ALT-SFP