Congrès SFP décembre 2014

Monitoring de la tension artérielle au cours de la sclérose mousse

G. ROSI, E. DIACO, E.GALATO

Centro AngioVascolare Europeo Perugia
Catanzaro Italia

La sclérose-mousse écho-guidée est devenue, depuis 15 ans, l’une des procédures qui ont contribué
à améliorer les conditions de vie de l’insuffisant veineux (variqueux, post-thrombotique et d’ulcère
veineux) dans le monde entier. L’objectif de cette étude est d’évaluer les modifications de la tension
artérielle et la fréquence cardiaque au cours de l’injection de 10 ml de mousse au niveau des veines
grandes et petites saphènes.

Matériel et méthode
86 patients ont été inclus (50 femmes et 36 hommes). L’âge moyen est de 53 ans (de 24 à 78 ans). Les
patients inclus étaient classés CEAP C4S, depuis plus de 8 mois, présentant un syndrome caractérisé
par la lourdeur, la douleur, les crampes et l’eczéma variqueux. Les patients hypertendus traités ont été
répertoriés. Tous les sujets ont été soumis à une mesure tensionnelle avec un brassard appliqué au
bras droit en condition basale à T0 après 5 minutes de décubitus, la seconde mesure a été effectuée
pendant la procédure sclérosante à la mousse (T1), et la troisième mesure a été effectuée 5 minutes
après la sclérose (T2) avant l’enfilage de la compression élastique.Parallèlement, nous avons mesuré
la fréquence cardiaque au temps de T0, T1 et T2. Les sujets ont été divisés en quatre groupes, en
fonction des valeurs de pression systolique enregistrées en condition basale (T0) a< 140 b > 140 c>160
et d>180mmHg.

Résultats
20 patients sur 86 étaient sous thérapie anti-hypertensive, tous les patients présentaient des valeurs de
tension artérielle systolique moyenne à T0 de 147 mmHg (97/198mmHg) et diastolique de 83 mmHg
(50/121 mmHg). A T1 les valeurs de tension artérielle systolique moyenne de 141,7 mmHg (101/200
mmHg) et diastolique de 80,6 mmHg (range 53/115 mmHg ) et à T2 les valeurs étaient de 142 mmHg
(range 110-201 mmHg) et diastolique de 82,9 mmHg (range 57-128 mmHg).
La fréquence cardiaque des sujets étudiés était dans le group T0 de 83 bt/min (range 64/120) au temps
T1 80 bt/min (range 63/117) et à T2 81 bt/min (range 64/114). Ont était évaluées deux sous-groupes: le
SGA qui présentait des valeurs basales < a 140 mmHg et un sous-groupe SGB qui présentait des valeurs
basales de > de 140 mmHg. Dans le SGA les valeurs de tension artérielle systolique au T0 étaient 126 mmHg
(range 97/140) et au T1 étaient 124 mmHg (range 101/138) et à T2 127 mmHg (range 110/145). La
fréquence cardiaque dans le SGA était à T0 de 84 bt/min (range 66/120), et à T1 79bt/min (range 68/96)
et à T2 80 (range 65/101). Dans le SGB, la tension artérielle à T1 est de 159 mmHg (range 130/198) à
T1 151 mmHg (range 160/200) et à T2 152 mmHg (range 117/201). La fréquence cardiaque était dans
SGB à T0 de 82 btt/min (range 64/115) à T1 de 80btt/min (range 63/117) et à T2 de 81 (range 64/114).

Discussion/Conclusions
L’étude a démontré que selon les données, il n’y a pas eu aucune modification des valeurs de tension
artérielle, soit systolique que diastolique, du point de vue statistique aux temps T0, T1 et T2.